Pages

vendredi 20 janvier 2017

Charles Matton "Espaces miniatures"

« J’aime chez Charles Matton cette familiarité obsessionnelle qu’il entretient avec les objets, le sentiment de leur évidence, qui est plus qu’un sentiment esthétique, et qui tient de l’exorcisme et de la magie. Faire surgir l’objet, voilà qui est plus important que de le faire signifier. » Jean Baudrillard













Aucun commentaire: