Pages

dimanche 28 août 2011

How does your garden grow ?



A tout le moins, il nous restera d'heureuses images. 
Malgré le sentiment, révoltant - que le temps passe… 
Sable aussi qui nous file entre les doigts. 
Et l'oiseau sera libéré, de cette cage là.
Puisse-t-il ne jamais être encore prisonnier.
Alors, il n' y aurait pas d'histoire.
Ni de Fragonard.
Par ici.
Ailleurs. 

mercredi 17 août 2011

The forgotten Swans


Et quand par hasard,
tu sortais au jardin sous la bruine,
jouer,
tu revenais après un long moment, en riant.
Tu prenais un bouquin.
Tu restais sécher là, dans l'escalier, lisant. 
Tes bottes de pluie trop grandes 
brillaient alors, d'un intense et éphémère vernis.
Tes yeux aussi.

Et la nuit, les étoiles.